Chateau de Blois

Vous etes ICI : Accueil > Val de Loire > Blois > Château de Blois  
Votre Hôtel :   Blois   Val de Loire   Loir et Cher   Vendôme   Bracieux   Romorantin   Montrichard   Amboise

Chateau de Blois Le Château de Blois est un haut lieu de l'Histoire de France, en particulier au XVIème siècle. C'est aussi un ensemble qui donne une vision de l'architecture française sur une période allant du Moyen-Age au XVIIème siècle.

Vue aérienne du château de Blois

Le château a été constuit sur un promontoire dominant la Loire et l'Arrou. Ce lieu est fortifié depuis des temps très anciens. Thibault le Tricheur y a fait élever une première forteresse médiévale au Xème siècle. Les comtes de la maison de Châtillon l'ont remanié au XIIIème siècle, il en reste la Tour du Foix et la Salle des Etats Généraux.

Le château actuel date essentiellement du XVIème siècle, il est l'oeuvre des rois de France Louis XII (aile Nord Est) et Francois I (aile Nord Ouest) avec le célèbre escalier. L'aile Sud Ouest, dite Gaston d'Orléans a été réalisée en 1635. Le château est la résultante de toutes ces contributions à travers les siècles.
Il a été le théâtre de nombreux évènements historiques, mais le plus connu est, sans conteste, pendant les Guerres de religion, l'assassinat du duc de Guise, le 23 décembre 1588.

Le Château    Aile Nord-Est    Aile Nord-Ouest    Aile Sud-Ouest

Les Guerres de Religion    L'Assassinat du duc de Guise


Le Loir et Cher      Château de Chambord      Château de Cheverny      Château de Chaumont

Le Val de Loire      Blois      Découvrez le Blésois      Histoire de Blois      Comtes de Blois


Autour de Blois et du Blésois, visitez   Le Val de Loire   Vendôme   Amboise   Chartres   Chateaudun   Beaugency

Parcourez la Loire d'Orléans à Tours


Réservez un Hôtel




Votre hôtel :   Val de Loire et Côte Atlantique  Centre - Val de Loire   Chartres   Orléans   Blois   Amboise   Tours   Chinon   Saumur   Angers   Nantes   Le Mans   Rennes  La Baule   Les Sables d'Olonne   La Rochelle   Royan   Bordeaux



Origine du Chateau

L'occupation humaine du site du château est ancienne mais, jusqu'au début du Moyen-Age, on n'a pu y identifier que de l'exploitation agricole.Des documents de l'époque Mérovingienne permettent de situer la résidence d'un comte sur l'éperon où se situe le chateau. Une petite cité s'est constituée alors autour de cette résidence. Au moment des invasions Normandes (850-910) le site du chateau sert de refuge, en particulier aux moines et aux reliques de Saints.


Blois : l'An Mil
(17 juillet 1998)   Broché -   de E. Latremoliere - ISBN: 2850564001


Chateau de Blois: Tour du Foix

Moyen Age

Au Xème siècle Thibault le Tricheur, comte de Blois fait édifier une première forteresse médiévale dont il ne reste aucun élément.
Au début du XIIème siècle Adèle, fille de Guillaume le Conquérant et femme du comte Etienne-Henri de Blois (1088-1102), fait du château de Blois une Cour d'Amour qu'illustre bien un poème écrit à cette époque par Baudri de Bourgueil, évêque de Dol.
Au XIIIème siècle, la famille de Châtillon, ayant obtenu le comté de Blois, fait reconstruire le château de Thibault. A cette époque, le château était une des plus puissantes forteresse de France, il incorporait alors la place devant le château actuel.

La Tour du Foix au premier, l'aile Gaston d'Orléans en arrière-plan

Il reste de ce château médiéval la Tour du Foix coté sud (photo ci contre) et la Salle des Etats Généraux dans la partie nord, c'est la plus ancienne et la plus grande salle seigneuriale subsistant de nos jours en France.

Au Moyen-Age cette Salle des Etats Généraux servait pour les audiences féodales du comte, les hommages des vassaux, et comme Salle de Justice. C'est dans cette salle que Henri III a rassemblé les Etats Généraux de la France en 1576 et 1588.


Adela of Blois Countess and Lord (1067-1137)
(2007)     de Kimberley A. Loprete - ISBN: 1851825630


Guide du Chateau de Blois
(17 juillet 1998) -   de A Goetz - ISBN: 2843700248

Le Chateau de Blois a ét construit à partir de la Renaissance sur l'emplacement d'une forteresse médiévale.
On distingue trois parties principales:
- l'aile Louis XII,
- l'aile Francois I
- l'aile Gaston d'Orléans construite au début du XVIIème siècle.

C'est dans le Chateau de Blois qu'a eu lieu l'assassinat du duc de Guise en 1588.



L'aile Louis XII


Aile Louis XII vue de la place du château
Louis II d'Orléans est né à Blois, il est le fils du duc Charles d'Orléans qui a écrit de nombreux poèmes lors de sa captivité en Angleterre. En 1498 Louis II d'Orléans devient roi de France Louis XII. Pendant son règne la ville prend une importance particulière, elle devient de fait la capitale du royaume.
C'est dans ce contexte qu'il fait entreprendre, à partir de 1498, la reconstruction du château sous la direction de l'architecte Colin Biart. La nouvelle aile Est du château (dite aile Louis XII) traduit la double influence du Gothique finissant et de l'architecture italienne introduite en France à l'occasion des Guerres d'Italie.
Vue de la place du château (cf photo ci-dessus), cette aile est réalisée par un ensemble de pierres et briques rouges avec des losanges dessinés en briques noires. La façade est divisée en travées par des pilastres. Au niveau du toit, noter la balustrade en style Gothique flamboyant, les fenêtres richementes décorées et les hautes cheminées. La chapelle Saint Calais a été achevée en 1508.
Statue équestre de Louis XII
La porte d'entrée, sur la façade extérieure, est surmontée de la statue équestre de Louis XII (cf photo ci-contre), l'ouvrage original à été détruit pendant la révolution francaise en 1792. En 1858 on y a remis une copie du sculpteur Seurre.

Aile Louis XII vue de l'intérieur



CHATEAU DE BLOIS (LE)   (2002) de Collectif -- Broché --    ISBN : 2858226350








L'aile Francois I

Francois I est devenu roi de France en 1515, il était marié avec Claude de France, la fille de Louis XII. Elle est née dans le Blésois à Romorantin, et jusqu'à sa mort en 1524, Blois a continué à être une résidence royale importante. Par la suite, le roi Francois I s'est établi à Paris qui est redevenue la capitale du pays.
Chateau de Blois, aile Francois I
Château de Blois, vue de la façade des Loges, sur la partie extérieure de l'aile Francois I
L'essentiel des constructions du chateau ont donc eu lieu de 1515 à 1524 en s'appuyant sur l'ancien rempart, côté nord-ouest et en réutilisant une partie des anciens bâtiments. Ces constructions ont peut-être été réalisées par Jacque Sourdeau, avec les conseils de l'architecte italien Dominique de Cortone, qui a résidé à Blois de 1512 à 1530. L'édifice montre le renouvellement l'architecture française, c'est le style de la Première Renaissance.
La façade extérieure (coté Nord) donne sur l'ancienne vallée de l'Arrou, elle s'appelle la façade des Loges en raison des trois étages de loges élevés au dessus du soubassement issu du château médiéval. La façade se caractèrise par de nombreuses galeries et balcons. La décoration est nettement d'inspiration italienne. Au dernier niveau, juste sous le toit, une galerie parcourt l'ensemble de l'édifice.
A la fin du XVIème siècle, le premier étage a été occupé par Catherine de Médicis et le second par son fils, le roi Henri III.
Chateau de Blois, l'EscalierCatherine de Médicis, Jeune
Sur la cour intérieure se trouve une tour octogonale ajourée et collée à la façade. L'intérieur de cette tour contient le célèbre escalier à vis qui est une synthèse très réussie des influences médiévale, gothique et italienne. L'escalier comporte trois étages de balcons à balustrades qui montent en hélice. Cet escalier comporte en outre de nombreuses sculptures de qualité.
C'est l'élément du chateau qui est le plus mis en valeur et qui symbolise à lui seul le monument.


Aile François I, vue intérieure avec l'escalier en colimaçon


                                                                  Catherine de Médicis Jeune



Catherine de Médicis est morte au château de Blois le 5 janvier 1589, quelques jours seulement après l'assassinat du duc de Guise.



Les Appartements Royaux

D'abord les Appartements du roi, ils se trouvent au deuxième étage de l'aile François I. Côté cour, ils comprennent la salle du Conseil, la salle des Gardes. Du côté de la ville on trouve une grande galerie, les cabinets de travail, la chambre du roi et d'autres pièces.
Sur la photo ci-contre à gauche, on voit la chambre du roi qui est bien sûr la plus belle pièce du château. Les couleurs sont particulièrement étudiées. Deux cabinets, le Brun et le Bleu permettent de rejoindre la salle du Conseil.

Les Appartements du roi

Le cabinet de travail de la reine Les Appartements de la reine sont eux aussi particulièrement intéressants. On y accède par l'escalier à vis de la cour, ils sont au premier étage. Du côté de la cour, les appartements de la reine comprennent deux salles. Dans la première, assez grande, deux cheminées se font face. Dans la seconde sont exposées les portraits de personnages du XVIème siècle. Du côté de la ville, l'appartement comprend une galerie d'honneur, un cabinet de toilette, la chambre à coucher où est morte Catherine de Médicis, l'oratoire et le cabinet de travail
Sur la photo ci-contre à droite apparait le cabinet de travail de la reine: le décor en boiseries est bien préservé, il est composé de 237 panneaux polychromes en chêne sculpté, la cheminée et les plafonds ont été refaits au XIXème siècle. Des placards secrets sont dissimulés dans les boiseries. On peut imaginer Catherine préparant là combinaisons et manoeuvres contre ses ennemis.

                                                                     Le cabinet de travail de la reine



Une pièce des appartements de la reine est particulièrement importante, c'est la Galerie de la reine ( cf photo ci contre à gauche).

C'est le centre de la vie sociale du château et la pièce de séjour de la reine, elle y recoit et tient conversation. A l'époque, la pièce était décorée de Tableaux et Tapisseries.


La Galerie de la reine

Appartement de Catherine de Médicis
Appartement de Catherine de Médicis au château de Blois


L'aile Gaston d'Orléans

Aile Gaston d'Orléans
Vue extérieure de l'Aile Gaston d'Orléans du château de Blois (côté Ouest)
Au début du XVIIème siècle, le château de Blois devient la résidence des grands exilés du royaume. D'abord la mère du roi Louis XIII, Marie de Médicis, puis son frère Gaston d'Orléans à partir de 1626.

Ce dernier se lance, avec le concours de l'architecte Francois Mansart, dans la rénovation du château. Au départ il prévoit de démolir toutes les constructions antérieures. En pratique ces démolitions se limitent aux constructions dues à Charles d'Orléans, le père de Louis XII. A leur place s'élève l'aile dite Gaston d'Orléans dont les premiers travaux sont conduits de 1635 à 1637. Le bâtiment (cf photo ci-dessus) est un exemple très représentatif du style Classique du XVIIème siècle. L'ordonnance de l'édifice est régulière avec des colonnes inspirées de l'art grec, il est à la fois imposant et sévère mais aussi en rupture de style par rapport aux autres parties du château.

Gaston d'Orléans, frère du roi Louis XIII

Gaston d'Orléans est mort en 1660 dans un appartement de l'aile Francois I, car son aile était encore à cette date, inachevée.


Gravure XIXème siècle du château de Blois

Les Temps Modernes

A la mort de Gaston d'Orléans, le château revient au domaine royal sans affectation car son architecture n'est plus au goût du jour. Il se dégrade et la Galerie Charles IX dans la cour et celle d'Henri IV dans les jardins sont démolies.
Il est ensuite attribué à Marie Casimire Louise de la Grange d'Arquien, veuve du roi de Pologne Jean III Sobieski. Celle-ci est morte au château de Blois en 1716.

A la fin du XVIIIème siècle, le roi de France Louis XVI va jusqu'à envisager sa démolition. Il est finalement affecté à l'Armée en 1788, ce qui le sauve et lui a permis de franchir la Révolution Francaise. En 1810, le château est attribué à la ville de Blois, pour autant les militaires y poursuivent des aménagements qui l'endommagent.

Ce n'est qu'en 1842 qu'il est classé Monument Historique grâce à l'intervention De Prosper Mérimée. Sa restauration commence en 1845, elle est confiée à l'architecte Durban, elle a servi de modèle pour la restauration de plusieurs autres châteaux.

Le château de Blois est ouvert à la visite depuis 1867, il est désormais l'un des monuments les plus visités de la Vallée de la Loire.

Gravure XIXème siècle du château de Blois





L'histoire et la vie d'un château de la Renaissance

(1 janvier 1995) de Jacques Durand -- Broché --    ISBN : 2701304199
L'auteur veut sensibiliser les jeunes à l'architecture. Par l'image et le texte, il fait revivre les différentes étapes de la construction d'un château, en l'occurrence celui de Chambord, la vie et les activités qui y règnent, la destination actuelle de ces luxueuses demeures. Un ouvrage didactique allégé par un style narratif.


Le Château de Blois pendant les Guerres de Religion au XVIème siècle

Les rois de France Francois II, Charles IX , Henri III et leur mère Catherine de Médicis séjournèrent fréquemment au Chateau de Blois qui a été ainsi au coeur de l'Histoire de France de la fin du XVIème siècle. Plusieurs épisodes des Guerres de Religion ont eu lieu à Blois. C'est ainsi que Henri III a convoqué à deux reprises les Etats Généraux du Royaume à Blois, en 1576 puis en 1588. C'est pendant ces derniers qu'a eu lieu assassinat du duc de Guise, le 23 décembre 1588.

                                                                                                                                  Catherine de Médicis

Découvrez les Guerres de religion qui ont désolé la France de la fin du XVIème siècle :

Début des Guerres de Religion (1559-1574)

   Règne de François II (1559-1560)     Règne de Charles IX (1560-1574)

Fin des Guerres de Religion (1574-1598)

Règne de Henri III (1574-1589)     Règne de Henri IV (à partir de 1589)    

Edit de Nantes (30 avril 1598)



L'Assassinat du duc de Guise au Chateau de Blois

Les Etats Generaux de 1588 sont célèbres.
C'est là que le roi de France Henri III fait assassiner, le 23 décembre,le duc de Guise puis son frère le Cardinal de Lorraine, le lendemain.

Henri de Guise au chateau de Blois

Ce tableau de Pierre-Charles Comte est conservé au Chateau de Blois.

Il dépeint l'accueil du duc Henri de Guise par le Roi Henri III au pied du célèbre escalier principal du chateau.

Nous sommes fin décembre d'où la neige présente sur le sol de la cour.
Duc Henri de Guise
Henri de Guise                        On trouve réunie sur cette gravure trois scènes successives:            

A droite
Henri III qui, dit un contemporain, après avoir tout ordonné pour l'assassinat 'allait, venait, ne pouvait durer en place'.

Au milieu la scène de l'assassinat 
le Duc entre, salue ceux qui étaient en la chambre (les huit gentilshommes assassins) qui se lèvent, le saluent en meme temps et le suivent comme par respect. Mais, ainsi qu'il est à deux pas de la porte du vieux cabinet, prend sa barbe avec la main droite et tourne le corps et la face à demi pour regarder ceux qui le suivaient. Le Duc fut tout soudain saisi au bras par le Sieur de Montsérié l'ainé... et tout d'un temps est par lui frappé d'un coup de poignard dans le sein, disant: "Ha, traitre, tu en mourras". Et en meme temps le Sieur des Effranats se jette à ses jambes, et le Sieur de Saint Malines lui porte par derrière un grand coup de poignard près de la gorge et le Sieur de Loignac un coup d'épée dans les reins. Le Duc criant à tous ces coups "Hé, mes amis! Hé mes amis". Et lorsqu'il se sentit frappé d'un poignard au bas du dos par le Sieur Sariac, il s'écria fort haut "Miséricorde!". Et bien qu'il eut son épée engagée de son manteau et les jambes (saisies par l'un des assassins), il ne laissa pas pourtant, tant il était puissant, de les entrainer d'un bout de la chambre à l'autre jusqu'au pied du lit du Roi, où il tomba."

A gauche deux hommes soulèvent le cadavre que le Roi vient contempler. "Fut couvert d'un manteau gris et au dessus mis une croix de paille. Il demeura bien deux heures durant en cette facon, puis le Roi fit bruler le corps... et à la fin jeter les cendres en la rivière".

En savoir plus sur les Guerres de Religion (1559-1598)

En savoir plus sur l'Histoire de France    Achetez des livres sur l'Histoire de France





Le Blésois

Chateau de Ménars au dessus de la Loire
Château de Ménars au dessus de la Loire avec les terrasses ajoutées à la fin du XVIIIème siècle
Le Blésois (on écrit aussi Blaisois) est la région autour de Blois, il constitue la partie centrale du département du Loir et Cher.
Au Nord, il s'étend sur une partie de la Petite Beauce et touche le Vendômois, le seul site significatif est le château de Talcy. A l'ouest de Blois subsistent les traces d'un château malheureusement disparu, Bury.
La partie médiane s'étend le long de la Loire de Chaumont à Mer, avec le château de Ménars sur la rive Nord de la Loire et la petite ville de Saint Dyé sur la rive Sud du fleuve.
Au Sud de la Loire, le Blésois se développe sur la partie Nord de la Sologne avec la présence de nombreux châteaux célèbres: Chambord,  Villesavin,  Beauregard,  Cheverny,    Fougères sur Bièvre, etc.
Les petites villes de Bracieux et Pontlevoy méritent aussi une visite.

Promenez vous à Blois   Visitez le Blésois   Histoire de Blois   Les Comtes de Blois   Livres sur Blois et le Loir et Cher

Château de Blois       Château de Chambord       Château de Cheverny       Château de Chaumont sur Loire

Le Loir et Cher       Château de Talcy       Château de Ménars

Château de Villesavin       Château de Beauregard       Château de Fougères sur Bièvre

Val de Loire    La Loire et sa Vallée    La Loire de Nevers à Orléans    La Loire de Orléans à Tours   

Tours    Amboise    Vendôme    Le Vendômois    Montrichard    Beaugency    Orléans    Châteaudun




Visitez les Chateaux de la Loire

Le Lude Saumur Boumois Brissac Montgeoffroy Montsoreau Les Réaux Montreuil-Bellay Langeais Gizeux Villandry Ussé Azay le Rideau Loches Montpoupon Talcy Blois Chambord Ménars Villesavin Cheverny Beauregard Fougères sur Bièvre Amboise Chenonceau Gué Pean St Aignan Chaumont Les Chateaux de la Loire

Cliquez sur un Chateau pour le visiter




 Votre Hotel en France       Votre Hotel en Italie       Votre Hotel dans les Alpes     Hotels des autres Pays

Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Europe :
Paris   Nice   Lyon   Londres   Edimbourg   Dublin   York   Rome  Florence   Venise   Milan   Naples   Sicile
Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Bruges   Berlin   Munich   Francfort   Prague